Recruteurs : sur quelles soft-skills miser en 2021 ?

Sur un marché du travail qui se transforme de plus en plus vite et où les métiers de demain n'existent pas encore, les soft-skills constituent un critère de recrutement durable. Les entreprises misent désormais sur des candidats avec un potentiel d'évolution autant qu'une expertise métier.

Quelles sont les soft-skills les plus recherchées ?

Un simple coup d'œil sur les offres d'emploi cadres déposées sur le site des cabinets de recrutement, les jobboards ou les sites d'agences d'emploi suffit à révéler les soft-skills les plus attendues par les recruteurs en 2020 : travail d'équipe, organisation, motivation, rigueur...

Pour 2021, difficile d'affirmer avec précision quelles seront les compétences essentielles à maîtriser par les candidats en recherche d'emploi ou en reconversion. Néanmoins, de grandes tendances se dessinent à la lumière de certaines études* :

  • la capacité à résoudre des problèmes complexes : analyser, trouver des solutions, prendre des décisions pour mettre en œuvre le plan d'actions
  • la pensée critique : mener un raisonnement pour envisager les solutions logiques à un problème
  • la créativité : penser en-dehors des schémas traditionnels, défendre une vision, innover, se réinventer
  • un sens aigu de la négociation : écouter, échanger, intégrer divers points de vue et argumenter
  • la capacité à collaborer : contribuer à la réussite du collectif, s’écouter, travailler ensemble, avancer dans la même direction
  • l'adaptabilité : répondre aux changements de manière positive, explorer de nouvelles possibilités pour prendre des décisions, faire preuve de flexibilité et d'agilité
  • l'intelligence émotionnelle : reconnaître, évaluer et gérer ses émotions et celles d’autrui.

 

Pourquoi ces soft-skills sont décisives lors d'un recrutement ?

Ces compétences transversales, qui ne concernent pas tant ce que nous faisons, mais plutôt comment nous le faisons, sont désormais au cœur des pratiques RH. Lors d'un recrutement, les savoir-faire, les connaissances spécialisées et l'expérience professionnelle jouent toujours un rôle prépondérant. Mais à quoi bon recruter un dirigeant ou un cadre avec les bonnes compétences techniques, s'il ne dispose pas des aptitudes personnelles pour s'adapter à votre entreprise et s'intégrer à votre équipe ? C'est là que les soft-skills interviennent !

Miser sur les savoir-être permet de sécuriser vos recrutements en

  • différenciant des candidats short-listés à compétences égales ;
  • vous assurant de l'adéquation d'un profil avec les besoins du poste et la culture de votre entreprise.

     

Par ailleurs, de nombreuses autres raisons doivent pousser les dirigeants RH à parier sur les capacités humaines des candidats à l'emploi :

  • l'évolution rapide des technologies, qui rend obsolètes les compétences techniques et impliquent de dénicher un talent capable de se renouveler ;
  • la situation sanitaire actuelle, qui peut contraindre les entreprises à se réorganiser du jour au lendemain et requiert donc des candidats autonomes, réactifs et agiles...
  • l'enjeu de rétention des talents, qui exige des entreprises de bien cerner le potentiel de mobilité interne et les valeurs de leurs nouvelles recrues.

     

Comment détecter les compétences douces en entretien d'embauche ?

Bien qu'on observe des tendances, c'est à chaque entreprise de définir précisément les soft-skills qu'elle attend d'un futur collaborateur. On ne cherche pas les mêmes aptitudes comportementales chez un manager (leadership, aptitude à la communication), que chez un cadre commercial (qualités d'écoute, persuasion) ou un avocat (capacité à s'exprimer en public, gestion des conflits), par exemple ! Cela va également dépendre de votre secteur d'activité et de la taille de votre entreprise.

Identifier les soft-skills nécessite donc de la part du recruteur d'adopter une posture d'ouverture et d'empathie pendant tout le processus du recrutement, en laissant la parole au candidat et en observant attentivement son attitude.

Objectivez votre évaluation par l'emploi de tests de personnalité, de tests psychométriques, de la gamification et de mises en situation.

Enfin, l'assessment est un outil d'aide au recrutement efficace à ne pas négliger pour évaluer le potentiel de vos candidats, leurs aptitudes relationnelles et comportementales.

 

Besoin d'être accompagné dans votre processus de recrutement ? Découvrez les prestations sur-mesure proposées par Actis Consultants pour évaluer vos candidats et vous aider à dénicher la perle rare !

 

*Sources

World Economic Forum – rapport « Future of Work »

https://business.linkedin.com/